Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement

Le Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement sur les routes départementales d’un trafic annuel supérieur à 3 millions de véhicules (2e échéance) résulte de la mise en œuvre de la directive européenne 2009-49-CE relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement. Il a été approuvé le 29 février 2016 par le Conseil Départemental de Gironde.

 

Qu’est ce qu’un PPBE ?

 

noise opt

L’objectif du PPBE est principalement d’optimiser sur le plan technique, stratégique et économique les actions à engager afin d’améliorer les situations critiques et préserver la qualité des endroits remarquables.

 

Quel champ d’application pour le PPBE du Département ?

 

Le PPBE de première échéance du Département de la Gironde, qui a été approuvé le 26 Juin 2014, concernait les routes départementales de plus de 6 millions de véhicules par an. L’Etat, Bordeaux Métropole et les communes, également concernées par la directive européenne, réalisent leurs propres PPBE.

Avec son PPBE de deuxième échéance qui couvre les routes départementales de plus de 3 millions de véhicules par an, le  Département de la Gironde va plus loin dans la perspective de la réduction des nuisances sonores, avec 53 fiches actions établies.

Le champ d’application de ce nouveau plan concerne 456 kilomètres le long de 46 routes départementales, alors que le premier plan ne concernait que 56 kilomètres et seulement 11 routes départementales.

 

La consultation du public

 

Conformément à l’article L572-8 du code l’environnement, le projet de PPBE de 2e  échéance du Département de la Gironde a fait l’objet d’une consultation du public pendant deux mois.

Celle-ci s’est déroulée du 24 août au 23 octobre 2015, après publication le 7 août 2015 d’une information légale dans le journal Sud-Ouest. Le bilan de cette consultation est reporté au sein du document de PPBE 2e échéance en ligne.

 

La démarche

 

À partir des cartes de bruit stratégiques élaborées par l’Etat qui représentent des niveaux de bruit dans l’environnement afin de permettre l’évaluation globale de l’exposition au bruit des populations, un diagnostic est établi. Il identifie les bâtiments potentiellement à traiter à partir de repérages in situ localement complétés par des mesures de bruit, puis décrit les secteurs à enjeux.

 

Les actions

 

Les actions ont été définies sur la base du diagnostic préalablement réalisé.

Ces actions peuvent être :

  • préventives
  • de traitement des situations en surexposition au bruit (dépassement des seuils règlementaires)
  • de conservation des zones calmes

Parallèlement, il a été effectué un inventaire des actions menées depuis 10 ans amenant une amélioration de l’environnement sonore tel que :

  • Amélioration du report modal (TransGironde, aires de covoiturage, pistes cyclables) ;
  • Isolation dans les locaux d’enseignement (collèges) ;
  • Amélioration de l’habitat ;
  • Créations de zones de protection des espaces naturels sensible ;
  • Création de zones de compensation dans le cadre de la création d’infrastructure nouvelle.

Un grand nombre de ces actions sont en lien avec l’Agenda 21 de la Gironde.

 

À venir…

 

  • La poursuite des actions et de l’Agenda 21 de la Gironde.
  • Le lancement du programme de résorption des Points Noirs du Bruit.

 

 Vous pouvez télécharger :

 

Flèche rouge logo Le Plan de Prévention du Bruit dans l'Environnement - Première échéance

Flèche rouge logo Le Plan de Prévention du Bruit dans l'Environnement - Deuxième échéance

Flèche rouge logo Délibération du Plan de Prévention du Bruit dans l'Environnement

 

Partager cette page :  Partager sur Facebook  Partager sur Twitter Version imprimable