La coopération territoriale européenne

La Coopération Territoriale Européenne vise à faire travailler ensemble les pays membres de l’Union sur des problématiques communes par le biais d’appels à projets transnationaux.

 

Née dans les années 1990 sous l’appellation INTERREG, la coopération territoriale européenne en est actuellement à la 4ème génération de programmes (INTERREG IV). Financée par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), ses enjeux sont :

  • Accélérer le développement économique et générer une croissance plus élevée
  • Renforcer la cohésion économique et sociale de la communauté
  • Promouvoir le développement équilibré du territoire
  • Réduire l’impact négatif des frontières sur le développement économique et l’intégration sociale, par la coopération entre régions européennes.


Il existe 3 types de Coopération Territoriale Européenne :

Coopération transfrontalière (INTERREG IV A)

Elle concerne les zones situées le long des frontières terrestres et maritimes de l’Union Européenne. Elle vise à compenser les handicaps liés à la frontière en expérimentant de nouvelles formes d’actions publiques et de gouvernance.

Coopération transnationale (INTERREG IV B)

Elle concerne 13 zones de coopérations réparties sur l’ensemble de l’Union Européenne. Elle soutient des priorités stratégiques : innovation et compétitivité, environnement et gestion des risques, accessibilité et transports.

Coopération interrégionale (INTERREG IV C)

Elle concerne tout le territoire de l’Union Européenne. Elle permet aux régions de coopérer en réseau à l'échelle européenne afin de capitaliser les échanges d’expériences puis améliorer la diffusion des résultats et l’appropriation des bonnes pratiques.

Partager cette page :  Partager sur Facebook  Partager sur Twitter Version imprimable