Préserver le patrimoine naturel

Au delà de ses compétences, le Département a décidé de renfocer sa politique environnementale : préservation de la nature girondine - cours d’eau, zones humides, espèces animales et végétales, patrimoine géologique.


Il intervient en tant que maître d’ouvrage et soutient les acteurs locaux (collectivités, associations), engagés pour la préservation de leur patrimoine naturel.

Cette action vient en compensation de l’urbanisation du territoire et elle est financée par la taxe d’aménagement (TA), prélevée sur les permis de construire.

 

Le Département s'implique à différents niveaux pour la préservation de son patrmoine :

 

1- Le Département étudie, planifie

 

Préserver la nature, c’est avant tout la connaître, l’étudier, pour planifier au mieux les actions nécessaires. Pour cela, le Département s'appuie sur des observatoires de l’environnement en Gironde :

Flèche rouge logo sigore.observatoire-environnement.org/cg33/
Flèche rouge logo sigore.observatoire-environnement.org/monenvironnement33/


Il élabore la stratégie départementale en fonction du contexte, des enjeux avec ses partenaires. Ce qui se traduit par le Plan départemental d’action zones humides (PDAZH) et le Schéma départemental espaces naturels sensibles (SDENS).

Le Département accompagne les acteurs locaux dans l’étude de leurs territoires et dans la programmation de leurs actions spécifiques : diagnostics, plans de gestion, schéma directeur de bassin versant, plans de gestion globaux de marais, etc...

 

2- Le Département agit pour maîtriser le foncier

 

Le Département est acquéreur prioritaire sur certains territoires sensibles appelés zones de préemption au titre des espaces naturels sensibles (ZPENS).

Il peut acquérir, aider les collectivités locales à acquérir, des parcelles au titre des Espaces Naturels Sensibles (ENS). Ces terrains sont dès lors protégés de tous projets de construction et ouverts au public.

Le foncier peut également être maîtrisé à moyen terme, par le biais de conventions (prêts à usage, baux, etc.).

 

3- Le Département s'engage sur le long terme

 

  • Travaux : Restauration de cours d’eau, réouverture de milieux, création de mares, etc.
  • Entretien de ripisylves (rives boisées des cours d'eau), broyage, fauche et pâturage (élevage extensif) de prairies, mise en défense de zones sensibles etc...
  • Suivis : Evaluation des effets de la gestion sur les milieux naturels, suivis des espèces, etc...

 

4- Dernière étape: les Espaces Naturels Sensibles sont ouverts au public qui peut les découvrir selon ses envies, en visite libre ou guidée.

 

 

Flèche rouge logo Des sites gérés avec l'aide de partenaires

 

  • Des espaces naturels communaux ou intercommunaux : www.curuma.org
  • Des réserves naturelles :

www.sepanso.org/reserves/cousseau_p.php
www.rngeologique-saucatslabrede.reserves-naturelles.org/

Partager cette page :  Partager sur Facebook  Partager sur Twitter Version imprimable