Urbanisme et déplacements

Les déplacements jouent un rôle crucial dans la réflexion en termes d'urbanisme, car ils font le lien entre les différents espaces du territoire (économie, services, logements) qui ne sont pas toujours au même endroit. Le Département intégre cette dimension dans ses politiques d'aménagement du territoire.

NOUVEAU : les cahiers territoriaux de la mobilité, panoramas les plus exhaustifs possibles de la mobilité sur les territoire sont disponibles : à télécharger en bas de page.

 

Les dernières décennies ont été marquées par un fort mouvement de périurbanisation, une désaffection de certains centres anciens du fait de l’évolution des coûts du foncier et par une très forte ségrégation socio spatiale.

embouteilllage rocadeLa dispersion de l’urbanisation est coûteuse pour les collectivités et les habitants résidant à l’écart des axes principaux de circulation et des équipements publics : coût élevé des déplacements individuels, dépendance croissante des ménages à l’automobile, dispersion urbaine engendrant des besoins croissants en équipements. En outre, l’émiettement de l’urbanisation rend plus difficile la préservation des ressources naturelles. Il est urgent d’agir, car les déséquilibres risquent d’atteindre un seuil tel que les capacités d’actions des collectivités risquent d’être dépassées et les dégradations irréversibles.

Le Département souhaite rendre possible un autre modèle de développement urbain, qui rapproche l’habitat, les équipements et services, l’activité économique, la production agricole, et ainsi permettre un usage plus diversifié de l’ensemble du territoire et plus intensif des secteurs urbains.
Le Département soutient ainsi les politiques locales de l’habitat, par des contributions techniques et financières. Il aide à la prise en compte des enjeux habitat dans les documents d’urbanisme et notamment, à la mise en œuvre de la compatibilité des PLU avec les programmes locaux de l’habitat (PLH). Sa participation aux travaux de l’observatoire de l’habitat a pour objectif de contribuer à la réflexion sur les enjeux et à alimenter les diagnostics locaux. Conjointement avec l'Etat, l'élaboration d'un Plan départemental de l'habitat a été engagée en 2012. Cette démarche d'études et de prospection développe une large concertation des territoires, des professionnels et des citoyens tout au long de sa mise en oeuvre.

Mais le Département s'engage aussi en faveur d'une meilleure articulation entre le développement urbain et les déplacements.

Il convient également de promouvoir tous les outils mobilisables de nature à aider les territoires dans la prise en compte de modes de déplacement durables, économes et respectueux des ressources naturelles.
L’évolution des pratiques de déplacement est en effet directement liée aux choix de développement urbain des collectivités, portés par les schémas de cohérence territoriale et les plans locaux d’urbanisme. Le Département a engagé plusieurs démarches qui traitent des interfaces entre l’urbanisme et les déplacements : Livre blanc des mobilités, contributions aux SCoT, InterSCoT, revitalisation des centres-bourgs. Il s’engage aujourd’hui dans la préfiguration d’un observatoire des mobilités.

L’implication du Département pour améliorer et diffuser la connaissance des besoins en déplacements vise à assurer une meilleure articulation entre l’organisation des déplacements et l’armature territoriale girondine et, ainsi, agir pour limiter l’exposition des ménages à la précarité énergétique.

En 2009-2010, plusieurs grandes enquêtes sur les déplacements ont été réalisées en Gironde selon la méthodologie du CERTU :

  • l’enquête ménages déplacements (EMD 2009), sur l’aire métropolitaine bordelaise et sous maîtrise d’ouvrage de la Communauté Urbaine de Bordeaux
  • l’enquête ménage déplacements grands territoires (EDGT 2009), sur le reste de l’aire du département girondin, sous maîtrise d’ouvrage Conseil général de la Gironde
  • l’enquête cordon routière de Bordeaux (ECR Bordeaux 2009), sous groupement de commande du Département de la Gironde et de l’Etat
  • Une enquête cordon routière complémentaire (printemps - été 2010) sur le Bassin d’Arcachon et Val de l’Eyre, sous maîtrise d’ouvrage du SYBARVAL.

Sur cette base, les partenaires ont mené des analyses croisées dans le cadre d’un large partenariat institutionnel. Compte-tenu de l'enjeu de ces problématiques pour l'aménagement de la Gironde, le Département souhaite mettre à disposition des collectivités, et plus largement des acteurs qui oeuvrent dans le champ de l'aménagement ou s'intéressent à ce sujet, les résultats des analyses sur les déplacements girondins :

Flèche rouge logo Les analyses basées sur les enquêtes déplacement et réalisées en partenariat avec l'agence d'urbanisme de Bordeaux Métropole Aquitaine (A'Urba) sont disponibles ici sur son site internet : www.aurba.org

 

Flèche rouge logo Les cahiers territoriaux de le mobilité, réalisés en 2014 à l'initiative du Département avec une équipe de chercheurs de l'université de Bordeaux, se veulent un panorama le plus exhaustif possible de la mobilité en territoires peu denses du département. Etant donné la dimension stratégique de la mobilité pour les territoires girondins périphériques, l'idée est de porter à la connaissance des collectivités un état de la mobilité sur leur territoire et d’en identifier les enjeux de demain.


Téléchargez les ci-dessous :

Synthèse Gironde
 Sud Gironde Médoc Libournais
Couverture cahiers territoriaux mobilité - synthèse Couverture cahiers territoriaux mobilité - Sud Gironde Couverture cahiers territoriaux mobilité - Médoc Couverture cahiers territoriaux mobilité - Libournais
Haute Gironde   
Bassin d'Arcachon Val de l'Eyre    
Couverture cahiers territoriaux mobilité - Haute Gironde Couverture cahiers territoriaux mobilité - Bassin Val de L'Eyre    

 

 

Contact

Direction de l'Habitat et de l'Urbanisme
05 56 99 35 28

Partager cette page :  Partager sur Facebook  Partager sur Twitter Version imprimable