Contraception : vous informer et vous conseiller

Conseils et prescription du moyen de contraception le mieux adapté à votre situation.

Près de chez vous, il existe un centre de planification et d’éducation familiale qui vous accueille et vous informe sur les moyens de contraception : conseillère conjugale, infirmière et médecin  vous aident à faire les bons choix.

 

Rendez-vous au centre de planification et d’éducation familiale

 

Il y a en Gironde 20 centres de planification et d'éducation familiale. Ce sont des lieux ouverts à tous, sans autorisation parentale pour les personnes mineures.

Vous pourrez y rencontrer infirmières, conseillères conjugales et médecins.

Vous y êtes écouté, informé, conseillé sur la contraception, l'interruption volontaire de grossesse, la prévention des infections sexuellement transmissibles et du vih-sida et sur toutes les questions relatives à la sexualité en général et aux problèmes affectifs ou familiaux.

Le médecin assure des consultations relatives à ces sujets.

Les consultations, les prescriptions de contraceptifs, les examens de laboratoire et le traitement des infections sexuellement transmissibles sont gratuits pour les mineures et les personnes sans assurance maladie, et anonymes pour les personnes qui le demandent.

 

Contraception : choisissez le moyen le plus adapté

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les moyens de contraception : la pilule, le dispositif intra-uterin, les autres méthodes et la contraception d’urgence... Les professionnels des centres de planification vous donnent tous les conseils nécessaires pour vivre votre sexualité sans risque. N’hésitez pas à demander conseil.

Flèche rouge logo Pour en savoir plus sur les moyens de contraception, nous vous suggérons de consulter le site ChoisirSaContraception.

 

Gros plan sur la "pilule du lendemain"

 

En cas de rapport sexuel non ou mal protégé, (accident de préservatif : préservatif déchiré par inadvertance ou défectueux, oubli de la pilule), il existe une contraception d’urgence : la pilule du lendemain. Elle est à prendre le plus tôt possible, si possible dans les 12h00, au plus tard dans les 5 jours.

Elle est délivrée gratuitement dans les centres de planification. Elle est disponible en pharmacie sans ordonnance, gratuitement et de façon anonyme pour les mineures. Elle peut aussi être délivrée par une infirmière scolaire.

L’utilisation de la contraception d’urgence doit rester occasionnelle et ne peut remplacer la prise d’une contraception régulière. La pilule du lendemain peut ne pas être efficace à 100 %. Elle ne protège pas contre le risque de grossesse "les jours d’après".

Si vous avez eu recours à la pilule du lendemain, il est conseillé de prendre rendez-vous avec un médecin, ou si vous le souhaitez, dans un des centres de planification pour une consultation qui vous permettra :

  • d’effectuer un test de grossesse en cas de doute ou de retard des règles,
  • de choisir une contraception régulière plus efficace.

 

Contact

 

Flèche rouge logo Pour toutes vos questions, rendez-vous dans les centres de planification du département.

Les Centres de Planification sont gérés ou financés par le Département.

 

 

 

Partager cette page :  Partager sur Facebook  Partager sur Twitter Version imprimable