Les Archives Départementales

Collecte, organisation, consultation et contrôle des documents : les missions des Archives Départementales sont multiples.

Créées en 1796 pendant la Révolution, elles ont été constituées par le rassemblement au chef-lieu du département des papiers des administrations anciennes et établissements ecclésiastiques supprimés.

Flèche rouge logo   archives.gironde.fr

 

Les missions des archives départementales

 

Les missions des Archives Départementales sont multiples, depuis la collecte des documents jusqu'à l'organisation de leur consultation par le public, dans le respect des délais légaux de confidentialité, en passant par le contrôle en amont des administrations et collectivités qui produisent les archives.

La collecte

Les Archives Départementales collectent, traitent et rassemblent les documents produits par les administrations et les services à caractère public du Département : préfecture, rectorat, universités, notaires, communes… Et notamment les registres anciens et contemporains d'État Civil, qui permettent au grand public de remonter à ses origines.
Elles accueillent aussi un certain nombre d'archives privées, personnelles et familiales si elles présentent un intérêt historique, ou bien archives d'entreprises et d'associations qui témoignent de l'activité économique, politique et sociale.

La conservation

Les Archives Départementales mettent tout en oeuvre pour que chaque document soit conservé intact pour les futures générations : elles restaurent, microfilment, numérisent et protègent les documents, en veillant au respect des meilleures conditions de stockage.

Le classement et la publication

Les Archives Départementales répertorient tous les documents entrants et les classent selon des nomenclatures destinées à faciliter les recherches et à absorber le flux continu de nouveaux documents. Elles créent également tous les outils qui permettent la recherche, inventaires papier ou informatisés, moteurs de recherche…

La communication des documents

Les archives sont librement accessibles à tous les citoyens sur présentation d'une pièce d'identité. Certains documents ne sont consultables qu’à l’expiration d’un délai de 25 à 100 ans.

 

14 000 m² au service de l'Histoire

 

Les archives de la Gironde étaient logées depuis 1866 rue d'Aviau à Bordeaux, près du Jardin Public, dans un bâtiment spécialement étudié pour leur classement et leur conservation, inscrit à l'inventaire des monuments historiques.
Les agrandissements successifs des années 50 et 60 ne suffisaient plus à accueillir la masse des archives contemporaines.
En 1986, est construit le bâtiment de l'impasse Poyenne, sur d'anciens chais. Il comporte une nouvelle salle de lecture.
Au début des années 2000, une annexe de stockage est créée à quai de Brazza à Bordeaux-Bastide.
L'accès aux archives, malgré tous les efforts, n'est plus centralisé, et les magasins saturent.

C’est en 2003 que le Département de la Gironde décide de lancer un plan de modernisation des Archives départementales. Entre 2006 et 2010 l’annexe de la rue Poyenne a été entièrement rénovée, remaniée, agrandie avec la construction de 9 500 m2 supplémentaires.
Le bâtiment s’ouvre sur le cours Balguerie-Stuttenberg, au coeur du quartier des Chartrons dans le centre ville de Bordeaux.
Le bâtiment de la rue d’Aviau est désormais dédié au travail d’archivage et conserve les archives durant le délai légal de confidentialité.

 

Un nouveau bâtiment moderne et performant

 

 Le nouveau bâtiment du cours Balguerie-Stuttenberg devient pôle numérique régional avec :

  • un service de consultation et de reproduction numérique à destination des publics : 40 postes équipés pour la consultation en ligne des fonds d’archives
  • une base d’images numériques
  • une équipe technique dédiée à la numérisation
  • un réseau documentaire
  • un outil de stockage numérique de 6 millions d’images
  • un site internet thématique, archives.gironde.fr


Archives 2011 - 4Ce nouveau lieu a aussi pour vocation d’ouvrir les Archives départementales à un public très large : généalogistes, chercheurs, étudiants, scolaires, et tous les particuliers curieux et passionnés.

Ce bâtiment répond aux nombreuses exigences liées à l’archivage, la proctection des documents.
Les archives de la Gironde représentent plus de 58 km linéaires de documents, répartis sur les deux sites d’Aviau et Balguerie, et pesant 1,5 tonne au mètre carré.
La structure du bâtiment est spécialement conçue pour soutenir ce poids et offrir toutes les garanties de conservation nécessaires.

Le bâtiment prévoit la circulation des documents, de leur arrivée à leur stockage, en passant par la décontamination, la numérisation et si nécessaire la restauration.
La structure même du bâtiment est conçue pour limiter les risques et réagir au plus vite en cas d'incident.

Les espaces de conservation des 60 magasins de stockage sont étudiés sous tous leurs aspects pour assurer la plus grande longévité aux documents :

  • Archives 2011 - 1Qualité de l'atmosphère : une circulation de l'air optimale avec une structure "champignon" sans poutres, afin de ne pas briser les flux d'aération ; une hygrométrie et une température régulées en permanence ; une salle de décontamination pour l'asepsie des documents avant classement ; des magasins de stockage isolés de la lumière du jour.

 

  • Protection incendie : un bâtiment classé à risque majeur, disposant d'une "ligne rouge" avec les services d’incendie et de secours ; des magasins de stockage de 200 m² maximum, compartimentés par des portes coupe-feu, afin d'éviter la propagation du feu ; des planchers béton de 30 cm d'épaisseur ; un système complet de désenfumage.


Enfin, ce bâtiment se veut résoluement ouvert au public. Ainsi la façade principale du bâtiment est ouverte sur la rue et le public : transparence, lumière, espace sont les maîtres mots de tous les espaces d'accueil, avec une circulation fluide et simple depuis l'entrée vers les salles de lecture, d'exposition et de conférences.

 

Visite des lieux

 

Parmi les nouveautés : une salle de conférences en amphithéâtre (baptisée "Jean Cayrol") peut accueillir des événements culturels en lien avec l'Histoire et la mémoire. Confortable et calme, elle offre une capacité de 100 places et un équipement de pointe pour la projection de documents numériques et les visioconférences.

Un espace pédagogique d'une capacité de 40 places est également réservé aux ateliers scolaires.

Archives 2011 - 3La salle dite des "voûtes Poyenne" est un magnifique vestige des anciens chais : ses 33 piliers de pierre et ses voûtes parfaites ont nécessité une rénovation minutieuse et très technique en raison de sols instables.
Cette salle d'exposition de 550 m² offre une atmosphère incomparable, qui saura mettre en valeur le patrimoine des Archives Départementales lors de futurs événements thématiques.

 



La salle de lecture : située au premier étage du bâtiment, tout le long d'une large façade vitrée, elle est équipée de 84 postes de travail spacieux offrant chacun l'intimité de lampes individuelles et la possibilité de branchement d'un ordinateur portable.
Pour la consultation du fonds numérisé, des postes de lecture sont équipés en informatique avec prise casque.
Archives 2011 - 2Les rayonnages situés sur le pourtour de la salle proposent les documents dits "usuels" en consultation libre.
Des "tables à cartes" permettent le maniement des documents les plus volumineux.
L'acoustique de la salle a été étudiée afin d'offrir à chacun un sentiment d'intimité et de sérénité.

 


La consultation numérique

 

La numérisation du fonds des Archives Départementales est une priorité, afin de faciliter l'accès d'un large public aux documents, de limiter leur manipulation et de renforcer leur pérennité.

La consultation des inventaires est déjà possible sur le site internet des Archives Départementales, afin de préparer sa recherche : http://archives.gironde.fr

 

Contact

 

Pour plus d'information, vous pouvez consulter le site des Archives Départementales :

Flèche rouge logo http://archives.gironde.fr

Partager cette page :  Partager sur Facebook  Partager sur Twitter Version imprimable